Passons au choses sérieuses : l'installation de la version DVD 2009 Free 64 bits. La nouvelle présentation de l'installeur est très agréable et l'installation s'est parfaitement déroulée. J'ai choisi d'installer l'environnement KDE4, étant plus à l'aise avec KDE qu'avec GNOME. Tout s'est bien déroulé, jusqu'au redémarrage qui termine l'installation. En effet, au lieu d'avoir l'écran de connexion graphique, je me suis retrouvé devant un bel écran noir. Un petit coup de <ctrl><alt><backspace> plus tard, la mire de connexion est ce coup-ci bien affichée. Pour la première impression, c'est plutôt moyen. Et la suite ?

Les choses qui fâchent

  • Losque l'on est dans un environnement graphique (KDE, GNOME), il arrive que le clavier se bloque, provoquant une répétition d'un caractère dans une console ou dans un logiciel permettant la saisi de texte. Le seul moyen fiable que j'ai trouvé pour débloquer la situation est de basculer sur une console (Alt + F1) puis de revenir sur l'environnement graphique (Alt + F7). Le problème doit se situer au niveau de Xorg et est assez gênant.
  • KDE 4 : pas de miracle ici avec la version 4.1.2. Ce que je disais dans mes précédents billets ici et se vérifie, mais je m'y attendais. Il arrive encore que plasma plante, mais le plus dérangeant pour moi est le système de raccourcis clavier qui ne fonctionne pas. Je regrette aussi que le menu ne propose plus la liste des applications les plus souvent lancées.
  • L'affichage de l'indicateur numlock est inversé. Je trouve hallucinant que ce point pose toujours problème, car c'est une chose récurrente.
  • Même si mon imprimante HP est correctement installée avec le nouvel outil d'installation des imprimantes, je regrette Printerdrake qui était capable de détecter automatiquement cette imprimante réseau. Maintenant l'installation est totalement manuelle et il faut indiquer l'adresse IP de l'imprimante. C'est pour moi une régression.
  • La bulle de notification lorsque des mises à jour sont disponibles ne se positionne pas au niveau de l'icône dans le systray mais en haut à gauche de l'écran.
  • L'outil d'installation/désinstallation des logiciels plante souvent losqu'il est lancé depuis le centre de contrôle Mandriva. Il faut donc le lancer directement depuis le menu des programmes. Mise à jour : d'autres outils Mandriva souffrent de plantages, même lancés depuis la ligne de commande et quel que soit l'environnement graphique.
  • Virtualbox 2 a planté lamentablement lorsque j'ai lancé la première machine virtuelle. De plus, cette version est censé apporter le support des machines virtuelles 64 bits à condition que le système principal soit aussi en 64 bits. Pourtant en démarrant une machine virtuelle avec le DVD m'ayant servi à installer ma machine, l'installeur m'indique que j'ai un système 32 bits ! Cependant ce problème vient peut-être de l'installeur de Mandriva, vu que la dernière beta 64 bits d'OpenSuse ne m'indique pas cette erreur. Quoi qu'il en soit Mandriva comme Suse, j'ai été incapable d'installer une version 64 bits. Par contre la Mandriva One GNOME n'a pas posé de problème.

Les bons points

  • La nouvelle présentation des outils Mandriva est agréable et plus dans l'air du temps. Ce ravalement de façade est appréciable.
  • OpenOffice 3 : C'est ici une bonne sur bonne surprise pour moi. OpenOffice 3 ne pose plus aucun problème après une installation standard de la Mandriva Free. La barre des tâches de KDE n'est pas corrompue par OOWriter (le problème que je rencontrais serait-il lié aux drivers propriétaires Nvidia qui ne sont pas installés avec la Free ?), sous GNOME les icônes s'affichent bien dans les barres d'outils, et le thème est respecté dans les deux environnements graphiques.

Conclusion

Mes craintes de la phase de développement étaient visiblement fondées. Moi qui suis un fervent défenseur de Mandriva, je me vois ici forcé d'admettre que cette nouvelle version a un goût d'inachevé. KDE 4 n'est finalement pas prêt à être lancé dans le grand bain et il aurait peut-être été plus judicieux de rester pour six mois de plus avec la version 3.5. En ce qui me concerne, c'est confirmé : je vais rester avec ma 2008.1 à moins que des corrections soient apportées avant la sortie de la 2009.1. Je surveillerais cela de près.
Une dernière petite chose : mes derniers tests sur compiz avec les dernières mises à jour de la version cooker prouvaient que le problème de décoration des fenêtres que j'avais noté dans mon précédent billet a été résolu.